Vélorution Universelle !

La Vélorution c’est quoi ?

La Vélorution, concrètement c’est quoi ? C’est organisé par qui ?

La Vélorution prend généralement la forme d’une manifestation à bicyclette, ouverte à toutes et tous avec les idées de chacun.e, dans un climat festif et détendu. Loin des armes, des guerres du pétrole, les Vélorutionnaires utilisent la sensibilisation dans leurs rues, ils « prennent la route », « ils forment le trafic à leur image » !
La première Vélorution a été organisée en France au début des années 1970 par les Amis de la Terre à Paris contre un projet d’autoroute qui devait longer la Seine et traverser la capitale d’est en ouest (manifestation qui a regroupé 10 000 cyclistes).
Le mouvement s’essouffle puis reprend vie à San Francisco en 1992 avec 52 cyclistes le premier jour. 
L’ampleur de chaque manifestation varie entre quelques centaines et des milliers de participants (6 à 8 000 cyclistes chaque année à Rome-Ciemmona, 50 000 cyclistes à Budapest en 2007, 3 000 à Varsovie, etc.). Elles se tiennent régulièrement dans de nombreuses villes sur les cinq continents pour porter les valeurs du mouvement. Au fil des années, les Vélorutions ont parfois pris d’autres noms : VéloParades, Masses Critiques, Manifs ou Balades à vélo, etc.

 

La Vélorution, c’est une Révolution à Vélo ? Ça ne parle donc que de vélos ?

La Vélorution est un mouvement qui vise à promouvoir l’utilisation des moyens de transport personnels non polluants au quotidien, tout en dénonçant la place de l’automobile dans nos sociétés.
L’esprit vélorutionnaire est transversal, il aborde aussi bien des problématiques économiques, politiques, environnementales, de santé et de salubrité publique, et l’objet « vélo » n’est qu’une porte d’entrée, un vecteur, un prisme, pour une révision et une critique plus globale de notre société.
Car, enfourcher sa bicyclette le matin ou aller faire ses courses à pied est certes bon pour sa santé et son porte-monnaie, mais cela a aussi des répercussions directes sur notre société, notre environnement et notre relation aux autres : rues moins dangereuses, facilité de réparation, renforcement des liens sociaux, moindre dépendance aux importations de pétrole, liberté accrue de mouvement / d’horaires / de sentiments, …
La Vélorution, c’est une initiative personnelle et collective à vivre au quotidien aux effets : cela passe par l’action de chacun.e à prendre son vélo dès que possible et à questionner la société tout-automobile qui se construit autour de nous... pour nous ?

 

- - -

Toutes les infos sur : velorutionuniverselle.org

Nancy

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×